World Academy W

Forum RPG sur le dating game d'Hetalia (Gakuen Hetalia)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dent qui dépasse et mains volatiles [Official Romania]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vasile Popescu

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 11/10/2010

Country Paper
Pays / autre:

MessageSujet: Dent qui dépasse et mains volatiles [Official Romania]   Mer 9 Nov - 9:18


«VAMPIRE KICK!»

ID Card
Un peu d'info, c'est toujours bien de savoir par qui on se fait mordre!



My Country







    Caracter









    Vasile a divers caractéristiques qui font de lui ce qu'il est.
    Le garçon a une personnalité assez riche en couleur, qui peut se définir en plusieurs mots:

    •Sale gosse:
    Ou 'Sale gamin' en version Québécois. Mais c'est bien ça, oui: il aime faire des farces et il rit fort, d'ailleurs. Il bouge beaucoup dans une journée, sautant du haut d'un muret et courant à travers champs en écrasant une couleuvre; il a ce besoin de rire, de remplir ses poumons d'air pour ensuite le relâcher en faisant vibrer ses cordes vocales, emplissant cet espace vide de ses rires et de ses cris, besoin de rattraper tout ce temps perdu à baisser la tête et se taire.
    Et puis sans ça, il joue. Parier est quelque chose qu'il sait faire et qu'il aime faire. Surtout quand il y a de l'argent à la clé et que c'est pour lui.
    Sauf que, précisons quand même: tout ça, ou du moins la partie la plus bruyante, il le fait sans que personne ne le voit. Ou du moins, sans qu'il ne voit personne en train de le regarder faire.

    • Voleur:
    Vous l'attendiez celle-là; et bien la voilà!
    Oui, Vasile est un petit voleur. Il ne peut s'empêcher de chiper tout ce qui lui tape dans l'oeil mais qu'il ne peut s'offrir (c'est à dire beaucoup de choses), et ce avec des techniques de pro. Un petit coup d'oeil, on attire l'attention et hop! main qui se faufile vers l'objet désiré, le tout dans ta grande poche, un aurevoir et c'est bon.
    Le faux-semblant et la théâtralité sont dans ses cordes.

    •Comédien:
    Justement, faux-semblant, tout ça... Il connaît. Et il en joue. Déjà pour son rôle de vampire à la dèche, louant ses services pour un bon prix (Si, si, une jeune Américaine l'a déjà payé pour qu'il la morde dans le cou), et puis parce que c'est plus pratique devant les pays qu'il ne connaît pas très bien ou ceux auprès desquels il doit se faire bien voir.
    Cette espèce de manière de faire des gestes théâtrale avec les mains avant de faire un sourire moqueur et enjoué.
    Comme quoi, son rôle n'a pas encore réussit à l'imprégner complètement. Et c'est aussi bien ainsi.


    •Joyeux:
    Roumanie a besoin de rire. Oui, c'est vraiment un besoin. Être de bonne humeur au moins, mettre de l'ambiance, rattraper ce temps perdu au milieu des bâtiments de style stalinien, gris, massifs, écœurant. Sûrement pour ça que le jeune garçon a cet espèce de côté enfant espiègle, mais après, on s'en fout. La chose est que les moments de malheurs sont pain quotidien, revers des actions faites, mais au final, peu lui importe. Au moins, il peut bouger plus librement qu'avant et a plus de couleurs à sa vie.

    • Fier:
    Il suffit d'une piqûre pour que le garçon sursaute et prenne la défense de ce qu'il est. Oui, y'a des orphelinats dégueulasses chez lui, oui c'est rempli de prostituées, mais en attendant on ne choisit pas les priorités de son dirigeant et vous seriez obligé d'utiliser vos mains sans lui et ses filles!
    Par contre, niveau "T'es qu'un sale voleur!", il se contentera de relever la tête d'un air hautain, faire trois pas, piquer votre porte-monnaie et s'enfuir comme un prince.


    •Délicat:
    Oui, autant pour aller traire une vache, il ira avec les deux mains et-vas-y-que-je-te-traie-Ginette, autant pour saisir une petite clochette en porcelaine pendant que le vendeur regarde passer une jolie fille, il le fera sans bruit, sans casse et sans se faire remarquer. Il sait manier les choses avec délicatesse et a un sens esthétique prononcé... Ce qui ne l'empêche pas de faire des bruits révélateurs à une jeune clubeuse qui passait par là, cheveux lissés au maximum, bronzage noir, faux cils et tenue quasi-inexistante fluo.


    •Maladroit
    Parce que tout de même, la clubbeuse lui décernera peut-être une gifle pour son manque de tact et en lui criant "J'suis pas une pute!" & dérivés. Oui, les conseils et le réconfort ne seront peut-être pas à venir chercher de son côté, le garçon n'en ayant peut être pas grand chose à faire, d'une part, et ne saura simplement pas quoi dire. Ta copine viens de te quitter? Bah.... Elle devait en avoir marre de toi, mais... Ouais ouais, c'est dommage, pourquoi tu me fais ce regard là?


    •Violent
    Héhé. Ça n'est pas tout le temps, et Dieu merci. Mais quand le Roumain est en colère, il montre les dents et renverse les tables. Il devient un espèce d'animal sauvage prêt à vous bondir dessus pour vous arracher la glotte et les cervicales.
    Donc attention à ne pas trop titiller la bestiole jusqu'au bout.
    Enfin, à vos risques et périls ~


    •Jeune
    Le peuple Roumain a mis du temps à s'unir et à acquérir ce sentiment national propre à un peuple et à créer un pays, un territoire propre à cette manière de vivre commune. Et puis 20 ans, c'est quand même pas si vieux que ça; malgré sa façon de s'habiller qui peut faire un peu vieillotte, Vasile a un portable tactile et va en boîte de nuit (et même que pour l'occasion il se met des vêtements ultra-moulant et sparklant!).
    Juste qu'avec un passé qui pèse aussi lourd, on peut parfois laisser croire que...










    Fizic




    D'un coup d'oeil, vous le reconnaîtrez vite...





    Et pourtant, le jeune homme (oui, c'est un homme, au passage), pourra au final vous sembler assez différent.

    Enfin, tout d'abord, partons de la base, l'allure qu'il donnait étant né: touffe de cheveux noirs de jais, peau rose tirant vers le doré, grand cris indiquant son manifeste mécontentement d'avoir les poumons remplis d'air...

    Puis ça grandit. Et on regarde tout ça pousser. Un peu comme votre plante verte qui, tous les matins a pris quelques millimètres qui s'additionnerons au fur et à mesure.
    La plus grand différence étant que Vasile n'est pas une plante verte. Alors au lieu d'avoir des feuilles et de la chlorophylle qui se rependait en lui pour le faire pousser, lui, ce qu'il a eu, c'est une paire de bras, une paire de jambes et tous ses organes qui se sont développé dans une certaine harmonie. Ses cheveux noirs ont poussés. Il a décidé de les faire décolorer. Même sa petite dent s'est allongée. Tout a grandit chez lui. Et au final, tout ce corps est devenu un reflet de ce qu'il est, schéma classique de n'importe quel pays, me direz-vous. Alors regardez bien, encore un peu et avec patience, et vous verrez.
    Aujourd'hui, bien loin de sa naissance, le jeune homme est donc blond (mais pas trop non plus, hein, le blond nordique n'irait pas avec son teint ) et a une certaine crainte du soleil qui le fait brunir dans un claquement de doigts. Lui, il aime les peaux blanches et froides. Pas de chance, c'est le pays qui fait juste frontière vers les Balkans, en en faisant partit lui même; et qui dit Balkans dit soleil, poils noirs et peau bronzée.
    Dans un autre fait, ses yeux sont ocres; pas vraiment rouges albinos mamanjaipasdecouleursdansmesiris ni marron, non, simplement entre les deux: ocre. Ocre rouge, mélange de terre et de sang, bercé et humide avec la prunelle, noire à souhait, et le blanc de ses grands yeux expressifs.
    Son corps peut paraître chétif, mais il n'en ai pas vraiment au final: bien qu'il n'ait pas (et qu'il n'aura jamais) la carrure de Turquie ou d'Allemagne, il n'en reste pas moins assez musclé. Par contre, oubliez les abdominaux bien dessinés et les muscles saillants, ici on a plus le droit à un bishô, poitrine plate, ventre de bébé et peau douce.
    Et cicatrices sur le corps.
    Oui, comme beaucoup de pays, ses différentes batailles lui ont laissés des séquelles. Surtout qu'une dictature, je suis désolé mais ça laisse de grave conséquences qui se voient autant dans le paysage que dans l'état du pays. Surtout quand son dictateur s'appelle Nicolae Ceausescu. Certaines plaies ne se referment qu'avec le temps, et dans ce genres de cas, les secondes passent trop lentement à notre goût.
    Mais la vie continue. Et il faut bien s'en contenter. Et puis l'éthique du jeune garçon ne lui permet pas de se lamenter sur son sort. Il a pleuré, beaucoup pleuré. Il en a cassé des tables à coups de pieds. Mais c'était pour mieux relever la tête par la suite!
    Et ses vêtements reflètent cette partie de son être: Vasile est fantasque. Il joue beaucoup sur son côté 'vampire', et ça n'est pas pour rien si il prend autant soin de lui que de son look. Déjà, oui, il se vernit les ongles. Noirs, taupe ou transparent. Il passe deux heures dans la salle de bain, principalement pour ses cheveux. N'oublions pas qu'une décoloration, ça abîme la touffe et les bains d'huile n'ont pas finit de servir; et encore, ses cheveux ne sont pas si longs que ça. Sans compter le soin qu'il apporte à ses vêtements: jamais sans son chapeau, tout d'abord. Petit chapeau vissé sur le coin de sa tête, moins has been qu'un haut de forme, petits rubans pour la déco. A ce propos, il a une SAINTE HORREUR qu'on y touche. Ce sont SES rubans. D'abord. Ils lui ont coûté bonbons!!
    Et puis oui, sans ça, pièce centrale, son manteau. Vert foncé, vieux mais ayant largement fait ses preuves, une médaille sur le côté gauche, une ceinture en cuir autour de la taille, parfait accoutrement qui dure dans le temps. Et puis en dessous, une chemise raccommodée discrètement à certains endroits, un pantalons bouffant beige et des bottes. Les belles bottes, pas cirées pour autant, râpées mais qui tiennent encore, fait dans de cuir de vaches qui en ont vus plus qu'un simple tannage dans leur vie de ruminant.
    Et puis sans ça, divers costumes pourront parfaitement se faire voir sur lui: une cape noire, une chemise traditionnelle, un simple T-shirt... Porté avec classe, un pantalon moulant caché dans des bottes, enfin oui, à peu près tout tant qu'il peut bouger avec, que c'est solide et pas cher (même si au pire il vole) et ça attire le clien- heu, pardon, le touriste, le touriste!









    Istorie






    Au commencement était la terre.

    Puis un jour, l'humain a posé le pied sur cette terre, l'a conquise et l'a divisée en territoire. Ainsi sont nés tout d'abord Thrace et surtout Dacie (ndlj: maintenant, vous comprendrez l'origine de la marque 'Dacia' 8D), ancêtres de Roumanie.

    Spoiler:
     

    Tous les deux influencés par leurs voisins grecs, allants jusqu'à prendre leur alphabet, leur culture et leur 'personnalité' se créerons au fur et à mesure... Jusqu'au jour où Rome arriva. Rome le conquérant, celui qui ne voyait pas le bout du monde et de la conquête. Bien sûr, les deux hommes se firent vite dominer, si vaillant ou courageux soient-ils!
    Les jours passèrent alors sous les ordres de Rome. Les choses évoluaient petit à petit, comme le temps le veut, et au fil des jours, Roumanie grandissait, prenant plus d'importance et apprenant beaucoup de Rome dont l'influence était très forte chez lui...

    «J'aimerais pouvoir rester ici avec toi, Rome, pour toujours!»


    Ses rapports avec les autres nations n'étaient pas sans discordes, mais elle était toujours entourées de nombres de jeunes nations tel que Serbie, Albanie, les deux Italies...
    Mais un jour, ça a mal tourné pour Bulgarie et elle: Empire Byzantin est venu et à commencé à massacrer leur population! Prenant alors refuge en partie chez l'autre Hongroise, là, avec le reste de leur peuple sur place, ils finirent tous deux par faire un empire commun: l'empire des Bulgares et des Valaques, Valaque étant le nom donné à cette époque à Roumanie. Et comme on le dit, l'union fait la force, et dans ce cas, aussi le territoire: le leur s’étendait de l'Albanie à la mer Noire, ce qui fait un espace plutôt confortable. Cependant, les deux gardaient leur individualité de peuples malgré cette alliance.

    «Bulgarie, unissons-nous pour arrêter ce massacre et rester vivants... Mais je te jure qui si tu me touches de trop près, je te bouffe jusqu'à la dernière miette!»


    Ainsi, ce territoire leur offre le Nord du Danube, tandis que les Turcs et les Slaves en contrôlaient le Sud. Et pourtant, c'est la furie Hongroise qui leur a foncé dessus! Dans ce cas, la loi, c'était s'adapter ou... Rien du tout. Hongrie n'était pas des plus tendres et maniait ses terres d'une main de fer, y comprit le territoire Valaque.

    «Je n'ai jamais vu une femme aussi brutale! Elle a beau avoir des formes féminines et une mini-jupes, elle est presque pire que grand-père Thraces!» (ndlj: les Thraces étaient souvent exploités comme gladiateurs. Spartacus, ça ne vous dit rien?)


    Malheureusement, il fût en plus bientôt ravagé et occupé par les hordes Tatars qui pillèrent ce qui se trouvait sur leur passage, mais cela ne dura pas longtemps, étant devenu partiellement vassale de la principauté de Galicie et de (encore) la "folle Magyar". Après cela, une émancipation par la force fut de mise, bientôt suivie par Moldavie, pays dont le jeune Vacile était fort proche.
    Malheureusement, à peine libérée, voilà qu'un personnage refait son apparition et envahit le pays: empire Ottoman. Roumanie, ou plutôt Valachie est bien obligée de devenir vassale de cet empire et de payer un tribus aux sultans de sa région.

    «A peine libérée et je suis déjà sous l'emprise d'une armoire en pin qui porte des robes...»


    Cependant, la vie avec cet empire s'avère être bien plus confortable qu'avec l'autre Magyar: Roumanie est beaucoup plus libre, a le temps d'être espiègle et même de mener une politique contraire à l'empire, et deux de ses chefs, Etienne III le Grand et Vlad III l'empaleur (l'ancêtre de Dracula) vaincrons d'ailleurs à plusieurs reprises Ottoman. Vatican reconnaîtra même Etienne III comme «athlète du Christianisme» et lui promettra son soutient.

    «Moldavie... Tu aurais quelque chose à manger? Vlad III, mange ses repas entouré de toutes ses exécutions par empalement... Personnellement, ça me coupe l'appétit...»


    Cependant, la prise de Constantinople isole encore plus les voïvodats; le recours qui va être prit va être simplement de chercher du soutiens du côté Polonais et Russe.
    D'une autre part, la Hongrie, donc la Transylvanie va par la suite devenir vassale de La Sublime Porte (Ottoman).
    Du côté Valachiens, une réunion censée rassembler le peuple en quête de l'unir échoue... Clairement, aucun sentiment unitaire ne se dégage du peuple Roumain.

    «Ottoman est supportable dans sa façon de faire, et puis je n'ai pas envie d'être seul.»


    Mais après l'échec de la prise de Vienne, l'empire Ottoman régresse, tandis que les Habsbourgs reprennent leur territoire après eux. Ainsi, Roumanie se retrouve sous les ordres d'Autriche et est entouré de tous les autres territoires conquis.
    De nombreux conflits éclatent entre la puissance montante, la Russie, et l'empire Ottoman. Une première révolution éclate en 1821 pour l'égalité des classes et chasser l'empire Ottoman qui prend de plus en plus de place, mais ce conflit échoue. Il sera suivi d'une deuxième révolution au rythme de celle de Grèce contre empire Ottoman, durant 8 ans et ne faisant au final qu'un bain de sang, l'insurrection étant durement réprimandée par les Russes et les Turcs.
    Finalement, empire Ottoman, soutenu par d'autres pays, déclare la guerre à Russie, encouragée par France, Angleterre et Sardaigne qui se joignent à la bataille, donnant lieu à la guerre de Crimée.

    «Le bruit du rythme des pas des soldats sur la terre dure résonne encore dans ma tête... »


    L'échec des révolutions ne stoppent pas tout: France aide à l'accomplissement et à l'unification de la Moldavie et de la Valachie.
    Après divers altercations entre les différents pouvoirs dominants, il reçoit en plus différents morceaux de territoires alentours et devient Royaume de Roumanie, gouvernée par le roi Carol (Charles).

    «Tu te rends comptes, Moldavie! Tu te rends compte! Ça y est! Tout va bien aller maintenant!»


    Mais tout n'alla pas bien dès le début: à force d'être exploité, les paysans se révoltèrent. Le soulèvement se transforma en Jacquerie, les soldats intervinrent vite pour calmer le peuple. Cet évènement plaça en priorité la question agraire et marqua les esprits. Les temps qui suivirent furent cependant une grande étape de modernisation.
    En 1913, à l'aube du premier conflit mondial, les Roumains s'opposent aux Bulgares dans le but d'empêcher la création d'une 'Grande Bulgarie', et récupère un nouveau morceau de territoire. Cependant, cette action va dresser définitivement les Bulgares contre les Roumains durant la grande guerre.

    «Finit l'union... Il y a un début à tout. Il y en a également une fin.»


    La guerre éclate donc en 1914. Le pays décide de rester neutre, mais à la mort du roi Carol, Ferdinand I, son successeur, décide de rejoindre les forces Alliées, la Bucovine et la Transylvanie étant le prix de son ralliement.
    Au début, tout se passe bien: les troupes Roumaines entrent en Hongrie. Mais les troupes allemandes, bien entraînées, auront vite fait de les chasser, obligeant même la désertification de Bucarest. Au final, malgré la défaite, Roumanie gagnera des terres car la Moldavie sera encore de son côté, se décidant à s'unir à elle.

    «J'ai encore perdue! Je ne fais que ça de ma vie ou quoi?! Heureusement que je ne suis pas seul!...»


    L'entre deux-guerre est d'abord un moment de prospérité: grâce à ses richesses, notamment le pétrole, la Roumanie a un PIB supérieur à celui de la Grèce ou même du Portugal!
    Cependant, des tensions xénophobes montent. Les minorités Hongroises, Turques, Russes, Juives... deviennent la cible d'accusation, en partie à cause du fait qu'ils ont acquis les même droits que les Roumains, sauf sur quelques points.
    Un bref courant nationaliste et antisémite traversera le pays, mais Carol II reprendra vite la situation en neutralisant les révolutionnaires. Il adopte, quand à lui, une dictature anti-faschiste. Hitler déclare que la Roumanie est un "Etat hostile".

    «"Etat hostile"? Ces Allemands vont voir un peu de quel bois je suis fait...!»


    Malheureusement, le destin ne prit pas le tournant qu'aurait voulu Roumanie... Après la chute de la France, le roi Carol II se montre beaucoup moins anti-faschiste. Le nouveau conseillé se révèle être un pro-nazi, pro Rome-Berlin. Finalement, la Roumanie devient Nazie par la force des choses; on laisse Hitler trancher au niveau de la Transylvanie, entre la Roumanie et la Hongrie, et enlevant une bonne partie de son territoir au passage. Le Conducător, dirigeant de la Roumanie pro-nazie Ion Antonescu, se compare au Maréchal Pétain. Il fera adhérer Roumanie au traité du tripartie.

    «France... Pourquoi est-ce que tu es tombé?! Je me retrouve encore à la merci des autres!...»


    Comme tout état nazie, de nombreux massacres et pogroms se font jusque dans les rues. Torture. Du sang. Des morts...
    Les nazis envoient les Roumains se faire massacrer sur le front de Stalingrad.
    Mais la Résistance subsiste. Elle finit par réussir à renverser le régime mis en place, devenu fragile après Stalingrad. En 1944, le roi Michel renverse Antonescu qui sera jugé et tué à la fin de la guerre, renoue ses liens avec l'Angleterre et déclare la guerre à l'Axe, engageant 550 000 soldats contre les troupes Allemandes.

    «Retiens que si tu piétines un peuple et son pays, ils finiront un jour par se relever et à t'écraser à leur tour!»


    Et c'est ainsi que la WWII se termina.
    Mais une douce ironie ramena vite les pieds sur terre de chacun: l'URSS.
    A peine libéré, déjà sous l'emprise d'un autre.
    Angleterre et France ont beau demander des élections libre, la pression est telle que le parti communiste décoche 71% des voix.
    Et c'est ainsi que le régime communiste Roumain commence. La grande famine de 1946/1947 tue des millions de gens. La Roumanie n'est pas reconnue comme co-belligérant par le traité de Paris, mais comme ennemie vaincue.

    «C-C'est pas possible?!... Comment suis-je devenue "ça"?»



    Et finalement arrive un homme. Une simple personne qui va transformer la Roumanie comme on l'a connu, comme on la connaît. Cet homme s'appelle Nicolae Ceausescu. Il rend la Roumanie indépendante de la Russie mais se rapproche de la Chine, et met un régime strictement autoritaire dans le pays. Il "modernise". Il met en place des parades. Il instaure une Révolution Culturelle, inspirée de celles faites en Asie. Il interdit l'avortement. Il fait exploser la dette nationale avec l'industrie à outrance, et se rattrape en faisant des restrictions draconiennes sur les produits importants pour l'être humain. Il veut que la Roumanie devienne un pays puissant. Il ne fait que l'affaiblir encore et encore.

    «J...J'ai froid...»


    Mais encore une fois, tout change. Les mentalités s'ouvrent. Avec la venue au pouvoir du président Gorbatchev, le régime communiste se brise peu à peu.
    Sauf pour Ceausescu.
    Son régime est toujours maniée d'une main de fer. Mais les Roumains n'en peuvent plus. Encouragé par les Printemps alentours, ils finissent par se soulever. Des civils seront tués durant cette révolution, mais on finit enfin par prendre le Conductor et sa femme, Elena Ceausescu. Les deux seront exécutés après un procès expéditif en direct à la télévision.
    C'est la fin du règne Ceausescu.

    «Un jour, j'avais dit à un pays qu'un peuple écrasé finissait toujours par se relever et à écraser à son tour celui qui le faisait avant lui. Plus le temps passe, plus je me conforte dans cette idée.»



    Cependant, ce n'est pas la fin des ennuis: la transition économique est faite brusquement, et le pays est démoli dans son âme comme dans son paysage. La mafia et la corruption n’aidant pas, les élections présidentielles sont de plus faites avec des coups dans le dos. Les premières années se passent sur des échasses, mais après 17 années de reconstructions, Roumanie est finalement accepté au sein de l'Union Européenne, et un nouveau visage apparaît, doucement...

    «Le soleil a finit par se lever...»

















Behind thescreen
Hey toi ! Oui toi derrière l'écran ! Dis nous en plus sur toi.

    # Surnom : Hana, Lady Han.-, Ash... Tant de noms pour désigner ma personne♥
    #Âge : On ne demande pas son âge à une Lady!
    # Pays : Mon premier est poilu, mon second est pervers, mon tout est blond aux yeux bleus...?
    # Niveau de RP : Flemmarde. Ha, c'est pas un niveau ça? Bon. Moyen alors...?
    # Comment as-tu connu le forum : DC
    # Un commentaire ? : Voilà voilà. Je suis une bien faible femme 8D

    # Code de validation : (Bah oui, il faut bien vérifier que tu as lu le règlement petit malin !=P)[code juste - Raivis] ~♪




Dernière édition par Vasile Popescu le Ven 11 Nov - 11:00, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toris Lorinaitis


avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 17/09/2010

Country Paper
Pays / autre:

MessageSujet: Re: Dent qui dépasse et mains volatiles [Official Romania]   Ven 11 Nov - 7:35

Han, l'est trop choupinou !! (enfin, si on peut dire)
Re... Rerererererererebienvenue alors ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vasile Popescu

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 11/10/2010

Country Paper
Pays / autre:

MessageSujet: Re: Dent qui dépasse et mains volatiles [Official Romania]   Ven 11 Nov - 11:02

Si on peut dire, ouais 8D Enfin, merci sans ça! ♥



Puis au passage, je crois que j'ai finis, là, non~?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luben Levski
Admin au bâton
Admin au bâton
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Re: Dent qui dépasse et mains volatiles [Official Romania]   Ven 11 Nov - 11:56

Rien à redire ! Validé !!

*Tape énergiquement d'un bon coup de bâton*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vasile Popescu

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 11/10/2010

Country Paper
Pays / autre:

MessageSujet: Re: Dent qui dépasse et mains volatiles [Official Romania]   Ven 11 Nov - 12:09

D: *lui pique son yaourt!!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dent qui dépasse et mains volatiles [Official Romania]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dent qui dépasse et mains volatiles [Official Romania]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Qu'est-ce qui se passe en Haiti ?
» 112 mains serrées—Fanfic by Sacchan AKHTS!
» Que ce passe-t-il dans le tome 9 ?
» Li cacho-dent (casse-dents ou croquets aux amandes)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Academy W :: Administration :: I.D Card :: Terminés-
Sauter vers: