World Academy W

Forum RPG sur le dating game d'Hetalia (Gakuen Hetalia)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mes plus sincères condoléances (se passe en Norvège) [PV Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mes plus sincères condoléances (se passe en Norvège) [PV Libre]    Mer 29 Fév - 19:34

Comment en était –on arrivés là ? Comment un homme seul pouvait faire autant de victimes en une seule journée ? Et surtout pourquoi ? Au nom d’idéaux sans raisons. C’était des gamins, juste des enfants qui avaient la vie devant eux, des enfants qui n’avaient rien fait de mal, qui voulait juste profiter de leur été. Ils étaient arrivés vivants et heureux sur Utøya, ils repartaient morts.

Aleksander soupira en regardant par la fenêtre, il portait encore les traces de cette tragédie sur son corps, on voyait son air fatigué, on voyait qu’il se déplaçait plus lentement qu’auparavant, Il était moins incisif avec Danemark, il se faisait plus protecteur envers ses frères, il se crispait au moindre bruit rappelant le bruit d’une explosion ou d’un flingue. A la dernière réunion mondiale, il avait d’ailleurs failli transformer Suisse en statue quand ce dernier avait armé son flingue pour éloigner Corée du Sud de sa petite sœur.

Aleksander restait dans le salon du palais royal, de là il pouvait voir la cathédrale d’Oslo et le parvis envahi par les milliers de roses apportés par les norvégiens en hommage, en signe de soutien. Il était fier d’eux… Malgré ce qui c’était passé ils ne flanchaient pas. Oui il se relèverait… Après quelque temps il irait mieux, il resterait une nation multiculturelle, la Norvège ne sombrerait pas dans la chasse aux sorcières, non elle resterait ouverte aux autres cultures, elle resterait tolérante envers les autres. Oui, il avait survécu à bien pire, il survivrait à cela.

Il jeta un coup d’œil sur l’horloge, il n’était que 13 heures 35. Il savait qu’il passera encore sa journée à ne rien faire d’autre que regarder la cathédrale et les norvégiens venir déposer leurs roses avec des petits cadeaux pour montrer leur soutien aux familles endeuillées.

Il en revenait à sa question première. Pourquoi cet homme avait-il fait cela ? Pourquoi des jeunes gens innocents ? Pourquoi pourquoi pourquoi….des tonnes de pourquoi, de comment tournaient en boucle dans son esprit. Et ses questions resteraient sans réponses. Anders Behring Breivik écoperait de 21 ans d’emprisonnement maximum… mais le système judiciaire norvégien ne le laisserait pas s’en sortir comme cela. Il allait faire en sorte que cet homme écope de plusieurs peines de prison qui feront qu’il ne sortira jamais de prison.

Aleksander poussa un nouveau soupir. Il posa sa tête dans ses bras qu’il avait croisés sur la table du salon dans lequel il se trouvait. Après cette tragédie les communiqués de condoléances avaient afflué, même de pays avec lesquels la Norvège n’avait pas de contrat. Cela lui renvoyait en pleine figure qu’il n’avait pas été capable de protéger ces jeunes gens. Il n’avait jamais eu la moindre idée de ce qui aurait pu arriver, il le savait mais il ne pouvait empêcher la culpabilité de l’envahir. Il ne le montrait pas, mais elle le rongeait.

Il finit par entendre du bruit provenant du hall. Si c’était encore le danois hyperactif venu lui proposer d’aller se prendre un cuite pour oublier ses problèmes il l’enverrait dire bonjour à la Lune en moins de temps qu’il n’en fallait à Preussen pour vider une pinte de bière ou à Frankrike pour énerver England. Il n’avait vraiment aucune envie de prendre une cuite, ses dirigeants avaient besoin qu’il soit lucide et non avec une gueule de bois à ne plus savoir son prénom ni ce qu’il faisait la veille au soir. Il arrangea sa tenue, qui se composait d’une chemise bleue pâle et d’un pantalon noir. Ses cheveux étaient coiffés comme à son habitude, c'est-à-dire le côté gauche retenu par sa barrette en forme de croix. Il espérait que ce n’était pas non plus Finlande venu lui proposer de sa nourriture locale… Si c’était cela la nourriture irait nourrir les ficus du salon, mais Aleksander n’était même pas sûr qu’ils survivent.

Il finit par arriver dans le hall où un majordome tentait de faire baisser le ton de l’invité surprise. Aleksander soupira. Il n'était pas d'humeur à supporter la pitié ou toute autre compassion. Il voulait qu'on le laisse tranquille si c'était pour lui dire des phrases bateaux du genre "ça va passer" ou "Tu verras tu oublieras". Sauf qu'il ne voulait pas oublier, il voulait se souvenir, de toute façon il se souviendrait pendant toute son existence de ce 22 juillet.

Revenir en haut Aller en bas
 
Mes plus sincères condoléances (se passe en Norvège) [PV Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une Ombre passe... [LIBRE]
» Jouer pour passer le temps [Libre ]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Academy W :: Continents :: Europe :: Autres Pays-
Sauter vers: