World Academy W

Forum RPG sur le dating game d'Hetalia (Gakuen Hetalia)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 || Qui part à la chasse perd sa place [PV. Ryan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marcel Roy

avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois l'Univers,bin j'suis là! %D

Country Paper
Pays / autre:

MessageSujet: || Qui part à la chasse perd sa place [PV. Ryan]   Lun 9 Avr - 19:13

    Enfin vendredi, la journée tant attendu par la majorité des élèves peuplant cette drôle d'école. Contrairement à ce que l'on aurait pu penser, Marcel était loin de s'en réjouir. Pourquoi? Tout simplement parce que de un; il pleuvait et de deux; la partie de hockey du soir avait été annulée pour une raison qu'il avait tout bêtement oublié. La pluie n'était plus trop un problème étant donné son achat récent d'un parapluie. Il pouvait donc sortir sans se faire mouiller. Très pratique comme objet. Il l'avait même essayé durant la première pause et avait réussi à entrer sans être détrempé. Par contre, il alla le ranger dans sa chambre sur l'heure du dîner, ensuite il fut incapable de le retrouver et donc ne pouvait plus sortir sans être mouiller de la tête au pied et ça le frustrait. Pour la partie de hockey, c'était une autre paire de gant, il avait besoin de son hockey quotidien, sinon il allait être d'humeur exécrable toute la soirée et c'est justement pour cette raison qu'il se mit à chercher quelque chose pour lui faire passer le temps, histoire d'oublier le hockey, ne serais-ce que pour quelque seconde. Étant donné le déluge à l'extérieur et la perte de son parapluie dans le bordel qui lui sert de chambre, il était dans l'impossibilité de sortir. Que faire? Faisant le tour de l'école en passant par tous les corridors sans exception, réfléchissant à ce qu'il pourrait bien faire. Bien sur rien ne l'empêchait d'aller s'entraîner sur la glace, mais il savait qu'il aurait les plus jeunes dans les jambes, et étant donné son expérience limité avec les enfants et sa mauvaise humeur, il vaudrais mieux ne pas faire cette tentative pouvant risquer de blesser quelqu'un. En marchant, il finit par s'arrêter devant une porte. Il regarda l'écriteau sur lequel était écrit: "Bibliothèque". Marcel n'était pas un grand lecteur, mais il se dit qu'il pourrait peut-être trouver quelque chose d'intéressant pour lui faire passer le temps. Il entra dans la pièce plongé dans un silence ou l'on aurait pu entendre une mouche voler et commença à marcher entre les allées regardant les différents titres des livres. Certains avait l'air très vieux, d'autre neuf comme si personne n'y avait jamais touché et d'autres était vachement amocher et poussiéreux. Puis, il eut un livre dont le titre attira son attention. Il le prit, le feuilleta, et fut surpris que l'histoire ai l'aire si intéressante. Le livre n'était pas très épais mais son contenu devait en valoir la peine. Il prit le livre et décida d'aller s'asseoir à une table pour le lire.

    Il commença sa lecture. Jamais il n’avait autant été absorbé par un livre auparavant. Ce roman racontait l’histoire d’un homme qui avait des amis fantômes de toute époque confondu et ceux-ci était complètement perdu dans l’époque moderne. Marcel trouvait l’histoire assez rigolote et se pris à rire de nombreuse fois. Puis, lorsqu’il atteint la dernière page, il soupira et regarda dehors. Le soleil, qu’il n’avait pas vu de la journée, allait bientôt se couché, ça devait bien faire une ou deux heures qu’il était là. Il décida d’aller chercher la suite de son livre, se demandant ce qui arriverait ensuite. Retournant à sa place, il commença sa lecture. Puis il bailla. Après plusieurs bâillements, il finit par s’endormir devant son livre, faisant entendre son ronflement dans toute la bibliothèque. Une petite sieste ne fait jamais de mal à personne après tout.



/!\PS AU LECTEUR/!\:
 


Dernière édition par Marcel Roy le Lun 23 Avr - 5:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Clark

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 21
Localisation : With canada!

MessageSujet: Re: || Qui part à la chasse perd sa place [PV. Ryan]   Dim 22 Avr - 13:56

Ryan était plutôt doué pour recevoir des amendes de la bibliothèque. Mais la dernière n'était pas sa faute. Le livre avait tout bonnement disparu! Mais, fidèle à son habitude, Ontario s'en moquait, Il n'avait d'ailleurs même pas eu le temps de le lire. Trop de lecture prévu, sans doute. Le blond aimait lire. Il adorait se sentir instruit plus que les autres et leur faire savoir, surtout si c'était à Québec. Lire étant sa passion du moment, il consacrait le plus souvent son temps à lire des livres sur l'histoire de l'Ontario, puisque lui-même était sa passion de toujours. L'amende du blond étant assez élevé, il decida qu'il serait bien de payé le livre au complet, au lieu d'accumulé une amende, et en plus, s'il retrouvait le livre, il pourrait le garder. Il se rendit donc à la bibliothèque d'un pas joyeux. Son Vendredi avait été des plus calme. Les cours, quoi. En y pensant bien, il se rendit compte qu'il n'avait pas vu son rival, Marcel, de toute la journée. Voilà, c'était ça qui manquait: Il n'avait énervé personne directement, aujourd'hui. Ryan décida que c'était une manière formidable de terminer la journée.Son plan du reste de la journée était donc :
-Aller payer le livre à la bibliothèque
-Trouver Québec
-Énerver Québec
Ouais, très bon plan. Il poussa la porte de la bibliothèque dans un grand bruit, pour être sûr de se faire remarqué, mais, remarquant que sa tentative avait échoué, il se dirigea vers la bibliothécaire. La vieille dame semblait très peu ravit de le voir. Ryan lui adressa un sourire plutôt arrogant avant de lui expliquer la situation. Voyant que la vieille dame n'écoutait que d'un oreille distraite, il glissa l'argent sur le comptoir et attendit qu'elle rende la monnaie.Une minute....deux minutes...Ontario, étant de nature très impatiente, toussa "subtilement, puis la vieille lui rendit finalement ses quelques dollars.Il compta, et voyant qu'il manquait un sous noir, il grogna. Oui, il était grateux, le blond. Lorsque la dame lui rendit FINALEMENT tout son argent, il parcouru les allées de livres. Alors que, ne trouvant rien, il allait partir, il entendit un ronflement plutôt familier, Un sourire méchant se dessina sur ses lèvres. Il s'approcha de la source du bruit et trouva Québec assis à une table, dormant la tête sur un livre. Il le contempla un moment, se demandant qu'est-ce qu'il pourrait lui faire. Dessiner sur son visage? Non, trop vieux, comme blague. Il eu soudain une idée GÉ-NI-AL. Il parcouru les allée pour trouvé tout les livres les plus gros, comme des dictionnaires et de grosses encyclopédie. Il amena tout près de la table de Marcel, et les souleva. C'était lourd, et Ryan avait mal au bras. Il laissa tombé les ouvrages sur la table, tout près de la tête de Québec, dans un grand fracas. Voyant que le Québecois s'était réveiller en sursaut, il éclata de rire:
-Tu devrais voir ta tête!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcel Roy

avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois l'Univers,bin j'suis là! %D

Country Paper
Pays / autre:

MessageSujet: Re: || Qui part à la chasse perd sa place [PV. Ryan]   Dim 22 Avr - 17:38

    Marcel ronflait comme un ours en pleine hibernation. Il est était bien installer et il n’avait pas l’intention de bouger son derrière de là de si tôt. Alors qu’il rêvait de truc trop farfelu pour être imaginé ailleurs qu’en rêve, un son retentit dans ses oreilles, ce qui le tira hors de son sommeil dans un sursaut suivit d’une exclamation injurieuse, il entendit un rire qu’il connaissait bien. Un rire qu’il détestait entendre. Suivit d’une voix qu’il se serait bien passé aujourd’hui. Il l’avait tout de suite reconnue sans même avoir besoin de le regarder. C’était Ryan, son rival depuis toujours, la seule personne au monde avec qui tous les coups était permis. Il le détestait. Pour lui Ryan n’était qu’un jeune blondinet arrogant, prétentieux, narcissique et vantard. De plus, il avait un sens de la mode déplorable, voir monstrueux. Heureusement que l’école obligeait le port de l’uniforme! Quoique Marcel aimait rire de l’habillement de Ryan, mais bon, il avait bien d’autres insulte dans son sac. Depuis leur plus tendre enfance, ils s’amusaient en s’insultant, en se battant et en s’énervant mutuellement. Ils étaient les meilleurs ennemis du monde. Cette haine qui les nourrissait venait du fait que l’un avait toujours ce que l’autre voulait, bien sûr, aucun d’entre eux ne l’avouait, mais c’était ça malgré tout. Marcel était grand, fort, viril, musclé, avait un certain charisme et se faisait facilement des amis, mais la chose qu’il lui faisait défaut était au niveau intellectuelle et surtout monétaire. Ryan était très intelligent et n’avait aucun problème d’argent, il était aussi très organisé. C’était ce que Marcel voulait, l’intelligence et l’argent.

    « - Tu devrais voir ta tête! Lui disait l’Ontarien en gloussant devant la confusion de Marcel. »

    Le Québécois grogna. Il se leva, regarda le blondinet dans les yeux. Sourcil froncé, il n’avait pas l’air de bonne humeur, et tout ça sentait l’orage, pire que ce qui tombait dehors. Il voudrait quand même éviter un affrontement, parce qu’il n’avait pas du tout la tête à ça. S’il devait y avoir des poings qui volent, il s’arrangerait pour faire ça rapidement et silencieusement. Il se plaça devant l’ontarien, lui donnant un regard noir.

    « - Qu’est-ce qui t’amène? La soudaine envie de te faire exploser la gueule par ton ennemi préféré? Dit-il en riant avec sarcasme »

    Il continuait de regarder l’ontarien en serrant les poings, attendant sa réplique, physique ou verbal. Peut l’importait, il avait déjà préparé sa réplique dans les deux cas, et le résultat serait le même. Un orage éclata dehors, comme si le temps savait ce qui allait se produire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Clark

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 21
Localisation : With canada!

MessageSujet: Re: || Qui part à la chasse perd sa place [PV. Ryan]   Dim 22 Avr - 18:15


- Qu’est-ce qui t’amène? La soudaine envie de te faire exploser la gueule par ton ennemi préféré?

Ryan s'était attendu à une réplique bien pire. Marcel n'avait jamais été très courtois dans sa manière d'insulté. Quand il se rendait compte qu'il n'avait pas raison, il frappait, et Ontario n'avait pas vraiment le physique pour se battre, étant petit et frêle. Même si sa réplique était une facile, Ryan ne savait pas trop quoi répondre. Il n'avait pas trop envie de se battre, ce soir. Juste insulter. Afin de justifier son moment de reflexion, il sortit un miroir de sa poche et s'admira un moment. Avec ses yeux bleus -gris et son sourire à 1000 watts, il se trouvait tout simplement irrésistible. Il n'avait jamais comprit comment Québec faisait pour frapper dans une telle oeuvre d'art. Rangeant enfin son miroir, il tourna son regard sur Marcel:

- Ennemi préféré...Je n'irais pas jusque là. Tu sais, être mon ennemi est une position très en demande. Il y a Manitoba, Saskatchewan... En tous cas, plusieurs personnes avant toi. Bizarrement, il n'y a pas grand monde qui supporte ma supériorité flagrante. Je dis "bizarrement", mais au fond, c'est tout à fait compréensible. Qui voudrait être aussi...Nul que toi.

Il aurait continuer à parler encore longtemps, juste pour entendre sa propre voix résonner dans la bibliothèque, mais il jugea que c'était assez. Il avait raison, en partie, sur ce qu'il disait: Personne ne l'aimait vraiment, et Ryan savait pourquoi. Il était snob et aimait BEAUCOUP se vanter d'un peu n'importe quoi: être l'une des provinces la plus riche (récemment dépassé par l'Alberta, à son grand desarroi), avoir été nommé capital du Canada, avoir un bon côté du territoire, etc. Mais Ontario s'en fichait éperdument. Il trouvait qu'avoir quelque ami ne servait à rien si on est aussi merveilleux que lui. Ryan lissa son jersey des Maple Leafs de Toronto. Il portait, le numéro quatre-vingt un, soit Phil Kessel, puisque se joueurs les avait presque mené en série. Et bien non, une autre année d perdue. Au moins, ils allaient être les cinquième à choisir au repêchage de l'année suivante. De toute façon, le Canadiens de Montréal n'avait pas récolter une meilleure position, ils étaient même pire, et Ryan ne s'était, bien entendu, pas retenu de le faire remarqué à son cher rival. Soudain, le tonnerre gronda. Le pauvre Ontario n'avait jamais aimé les orages. Étant petit, il se cachait sous la chaise d'Arthur, lorsqu'il était assis, ou il l'escaladait pour aller sous le chandail lorsqu'il était debout. Donc, Ryan poussa un cri de fillette apeuré. Bien sûr, tout pour remettre sa virilité et sa crédibilité en question. Merci, belle température.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcel Roy

avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois l'Univers,bin j'suis là! %D

Country Paper
Pays / autre:

MessageSujet: Re: || Qui part à la chasse perd sa place [PV. Ryan]   Dim 22 Avr - 18:58

    Alors qu’il allait répliquer, le tonnerre gronda et Ryan cria comme une fillette. Il ne put se retenir de rire. Il se souvenait comment Ryan avait peur des orages et il trouvait ça ridicule. Marcel lui lança un sourire narquois, riant encore un peu et le pointant du doigt. Une fois le silence retombé sur la salle après que le québécois eux fini de rire et l’orage fini de gronder, celui-ci avait maintenant de quoi nargué Ontario, et il se ferait un plaisir de l’utilisé. Déjà que Ryan n’était pas très viril à la base, là, c’était vraiment une bonne façon de remettre le petit blond à sa place, et de lui donner un coup à son orgueil probablement plus gros que la planète.

    « -Hon, le pauvre petit Ryan il a peur des orages comme un gros bébé? Commença-t-il sur le ton de la moquerie. Je ne savais pas que tu étais une fille Ryan, ils ont dû te donner le mauvais uniforme, tu devrais aller leur en demander un autre, du bon sexe cette fois. Ça ne t’irait pas trop mal la jupe! Continua-t-il en riant. »

    Juste à imaginer Ryan en jupe courte, Marcel ne pouvait s’empêcher de rire. Il aimait rappeler à son rival comment il était peu viril comparé à lui, juste parce qu’il savait que l’ontarien détestais ça. Tout le monde qui connaissait Ryan savait que celui-ci était très narcissique, et que donc, l’insulter sur son apparence était un coup facile pour Marcel. Facile ou pas, le québécois se faisait un malin plaisir à s’en servir. De cette façon il pouvait garder ses meilleurs insulte pour quand l’argumentation serait rendu à son point d’ébullition. Leur relation était comme un volcan, on ne savait jamais quand il exploserait, les insulte était des étincelle et le sang qui coulaient quand ils se battaient était de la lave en fusion. On lisait dans leur yeux toute l’agressivité, un peu comme lorsque deux félins mâle se rencontre et se combattent du regard, prêt à bondir l’un sur l’autre pour démontré qui était le plus fort.

    « -Alors, qu’est-ce que t’attend pour aller brailler dans les jupons d’Angleterre ou de Canada hein? C’est ce que tu fais de mieux pourtant, brailler comme une fillette jusqu’à ce que tu obtiennes ce que tu veux. Dit-il sur un plus agressif »

    La tension montait et l’orage grondait plus fort. Le volcan se réveillait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Clark

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 21
Localisation : With canada!

MessageSujet: Re: || Qui part à la chasse perd sa place [PV. Ryan]   Lun 23 Avr - 17:10

-Alors, qu’est-ce que t’attend pour aller brailler dans les jupons d’Angleterre ou de Canada hein? C’est ce que tu fais de mieux pourtant, brailler comme une fillette jusqu’à ce que tu obtiennes ce que tu veux.

Hélas, Marcel avait raison. Ryan devait toujours pleurer, ou, du moins, faire piti pour avoir ce qu'il désirait. Mais au moins, ce truc marchait.Aussi, il allait vraiment pleurer dans les bras de Canada ou d'Angleterre quand il avait des problèmes, aussi minime qu'ils soient.Alors qu'il allait répliqué avec l'une de ses répliques assassines, le tonnerre gronda à nouveau, lui arrachant un autre cri des plus viril. Son "instinct de survie" mit en route, il se jetta par terre et se cacha sous la table. Contrairement à son habitude, il ne pleura pas. Il se contenta de trembler de tout son être. Qu'est-ce que pensait le québécois face à cette réaction? Du dégoût, probablement. Il sortit un peu sa tête de sous la table.
-On s'en fiche, au moins je suis beau!

Il retourna sous la table en poussa un sanglot. Il était complètement effrayer. Il n'avait même plus envie d'énerver son rival, tout ce qu'il voulait, c'était retourné à sa chambre. Il se mit en position feotale et resta là un moment, en tremblant et en pleurant. Il vit la vieille bique de la bibliothèque passé près de la table, regarder dessous et partir. Cette vieille folle ne l'avait même pas aider, et Ryan allait bien vite lui en glissé un mot...Dès qu'il serait sorti de cette position merdique. Il remarqua un araignée qui avait élu domicile sous la table, elle aussi, et il fut à nouveau en panique.Cherchant désespérément une issue de secours, il essaya en finalement de sortir de sous la table, il sortit et se trouva par terre, au pied du québecois. Il jeta un rapide coup d'oeil sous la table, regardant l'araignée se mouvoir silencieusement, et décida que d'affronté son rival était moins dangeureux que d'affronter l'arachnide. Bien concentré dans ses pensées, il se rendit compte que Marcel lui parlait.
-Quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcel Roy

avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois l'Univers,bin j'suis là! %D

Country Paper
Pays / autre:

MessageSujet: Re: || Qui part à la chasse perd sa place [PV. Ryan]   Lun 23 Avr - 17:53

    La réaction de Ryan suite au deuxième coup de tonnerre l’avait surpris. Il ne s’attendait pas à ce que celui-ci aille se cacher sous la table. Marcel savait que l’ontarien avait peur des orages, mais il ne pensait pas que c’était à ce point. Il se sentait un peu mal d’insulté Ryan alors qu’il était visiblement très apeuré et pas en état de répliqué. Ce n’était pas fair-play. Il savait que si ça aurait été le contraire, Ryan l’aurait fait quand même, sournois comme il était, mais Marcel, lui, n’aimait pas battre quelqu’un qui était déjà à terre. Non seulement ça ne servait à rien, mais en plus, ça prouvait une faiblesse à s’attaquer à quelqu’un qui était en possession de tous ses moyens. Le blondinet sorti sa tête de sous la table dans une tentative de réplique il lança :

    «- Moi au moins je suis beau! »

    Le brun savait que Ryan était capable d’avoir de meilleures répliques que ça. Il l’entendit sangloter. Ce n’était vraiment pas le moment pour eux de s’obstiné et encore moins de se battre. Ryan pleurait tellement il avait peur. Marcel ne l’aimait pas, mais il savait ce que s’était, d’avoir peur, et il savait aussi que la dernière chose qu’il voulait dans ces moments-là, c’était de se faire insulté parce quelqu’un qu’il n’aimait pas. Le québécois vit la bibliothécaire venir vers eux. Il pensait bien qu’il pourrait partir et qu’elle s’occuperait de Ryan, mais elle n’en fit rien, elle regarda Ryan sous la table puis partie. C’était le genre de comportement que Marcel détestait, elle ignorait complètement Ryan qui pleurait de peur, caché sous la table. Le brun ne bougea pas, puis Ryan vint se jeter à ses pieds, probablement avait-il vue quelque chose sous la table. Il soupira, si personne n’allait s’occuper du blond, ça voulait dire que c’était à lui de le faire, ce qui ne l’enchantait pas plus que ça, mais bon, ça allait probablement lui donner un bon karma.

    « - Écoute, je ne pensais pas que t’avais si peur. Si tu veux, on reprendra notre débat demain, quand il fera beau et que tu ne seras pas effrayer comme un chat devant un bain. Sous le regard de l’ontarien le regarda, il ne l’avait apparemment pas écouté.

    - Quoi? Lui avait-il demandé »

    Il regarda le petit blond, puis se dit que le meilleur moyen de se sortir de ce pétrin était d’agir. Alors il se fit un plan : il irait porter Ryan dans sa chambre et bon débarra. Rapide et efficace. Ça semblait être un bon plan. Il se pencha, ramassa Ryan comme il l’aurait fait avec un enfant.

    «- Idiot, trop apeuré pour faire quoique ce soit…Tu peux même pas répliquer sans pleurer. J’te déteste de me mettre dans une situation comme ça, gros bébé. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Clark

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 21
Localisation : With canada!

MessageSujet: Re: || Qui part à la chasse perd sa place [PV. Ryan]   Lun 23 Avr - 18:44

-Idiot, trop apeuré pour faire quoique ce soit…Tu peux même pas répliquer sans pleurer. J’te déteste de me mettre dans une situation comme ça, gros bébé.

Hé Oh, la politesse, elle? Ryan décida qu'il était bien mieux avec l'araignée. Là, à découvert, dans les bras d'un impoli, quelle galère. Il n'aimait pas du tout sa position, mais il n'avait plus le choix, maintenant.

-Ramène moi immédiatement dans ma chambre!

Il sortit son miroir pour s'admiré, mais le rangea rapidement. Il avait une mine affreuse: Les cheveux tout ébouriffé et les yeux boursouflé, il n'était pas à son meilleur. Il était le meilleur, mais pas à son meilleur. De plus, il avait honte. Se faire porter ainsi par la personne qu'il déteste.Mais, en même temps, c'était gentil, comme intention. Il regarda par terre et vit l'araignée. Il poussa un énorme cri de terreur en pointant l'araignée, et la vieille bibliothécaire vint les voir pour le dire de se taire. Elle aurait pu tout de même tué l'araignée. Ryan n'avait jamais aimé les arachnide de tout genre. Les longues pattes lui donnaient la nausée. Et il savait très bien que certain pouvait tuer en une morsures, alors il avait une peur ATROCE de ces bêtes. Arthur avait longtemps essayé de le guérir de sa phobie, mais au fond, ça ne l'avait que renforcée. Il devait s'informé sur les araignées et regardé des photos, mais ça l'avait traumatisé. Personne ne comprenait sa peur, que les gens qualifiait de "stupide". C'était pourtant simple: Les araignées sont de sale bête écoeurantes qui ne font qu'une bouchée de vous! Lorsqu'il sortait cet argument, la plupart des gens faisait semblant de n'avoir rien entendu, et les autre éclatait de rire.

-ÉCRASE LA, PAR PITIÉ, ÉCRASE LA!

Il se mit à gigoté des bras de Marcel, voulant à tout prix s’éclipser. Il le mordit, trembla, le griffa puis se mit a sangloté. Il se fichait d'avoir l'air très peu viril. Il avait peur,bon. Pour couronner le tout, l'orage tonna un grand coup, le faisant sursauté. Il gigota encore un peu avant de trouver refuge sous le chandail du québécois. L'endroit était chaud et réconfortant, loin de tout. Il était bien mieux là, mais il ne pensait pas du tout à la personne à qui appartenait le chandail
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcel Roy

avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois l'Univers,bin j'suis là! %D

Country Paper
Pays / autre:

MessageSujet: Re: || Qui part à la chasse perd sa place [PV. Ryan]   Mar 24 Avr - 15:29

    Maintenant, il avait un ontarien doublement paniqué dans les bras. Il baissa les yeux vers l’arachnide, elle était toute petite pourtant…Mais bon, il l’écrasa quand même sans aucune forme de pitié, parce que le blondinet commençait vraiment à être difficile à supporter. Alors qu’il paniquait, Ryan était partie se réfugier sous son chandail. Sentant le contact contre son torse, il frissonna. Il ne comprenait pas du tout ce qui avait pris à Ryan d’aller se cacher là, et il n’avait pas l’intention de sortir de la bibliothèque comme ça, encore moins avec son rival effrayer dans les bras. Au moins, celui-ci c’était calmer un peu depuis qu’il était là-dessous, mais ça mettait Marcel au comble du malaise. Peut-être que ça aurait mieux passé si c’était une fille ou un gamin, mais là c’était un adolescent et il ne l’aimait pas. Il sentait que le blond s’était bien accrocher à lui, comme un chat à son maître quand on l’approche de la piscine, alors le seul moyen de le faire sortir sans se faire griffer le torse, c’était qu’il sorte de lui-même. Donc logiquement, il allait devoir être gentil avec lui…Il frissonna à nouveau. Être gentil avec Ryan était quelque chose d’impensable pour lui, mais il devait quand même essayer s’il voulait se débarrasser de lui.

    « - Ryan, je l’ai écrasé ton araignée, tu peux sortir maintenant. »

    Aucune réaction. Décidément, Ryan avait oublié à qui était le chandail sous lequel il se cachait. Marcel commençait à le trouver lourd, alors il s’assit. Il sentait le poids de Ryan reposé sur lui, il avait hâte qu’il sorte, parce qu’il n’aimait pas se sentir gros. Il se dit qu’il n’aimerait pas être Alfred, mais vraiment pas. Il réfléchit un moment, puis décida de réessayer de parler ‘gentiment’ à Ryan. Il n’avait rien à perdre après tout.

    « -Hey, sort de sous mon chandail, c’est embarrassant, idiot… »

    En effet, c’était une position quelque peu embarrassante. Il s’était habituer au contact de Ryan sur sa peau, et il n’arrêtait pas de frissonner. Il ne savait pas s’il frissonnait de dégoût ou de plaisir. Il se disait que c’était probablement de dégoût, parce que c’était quand même Ryan qui était sous son chandail. Il attendit, puis, se faisant rattraper par la fatigue, il referma les yeux et se détendit, oubliant cet idiot narcissique d’ontarien et se perdit au plus profond de ses penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Clark

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 21
Localisation : With canada!

MessageSujet: Re: || Qui part à la chasse perd sa place [PV. Ryan]   Mar 24 Avr - 18:03

L'araignée est morte, l'araignée s'est fait écrasé...Voilà ce que Ryan se disait à répétition. C'était terminé, il n'y avait plus de danger. Il décida tout de même de resté accrocher, bien au chaud, sous le chandail du québécois. Il le senti s'assoir et frissonner. En tous cas, lui, il était très bien, et en sécurité en plus, Deux pour un.

-Hey, sort de sous mon chandail, c’est embarrassant, idiot…

Non, Ontario n'avait aucune intention de sortir. Il n'était pas habitué au contact de la peau de Marcel, et n'arrivait pas encore à décidé si c'était agréable ou totalement désagréable. Pour l'instant, en tous cas, c'est ce qu'il y avait de mieux. Sentant qu'il perdait prise, il glissa lentement ses bras autour du corps de Québec. Il sentait à présent son torse se relevé et se rebaisser lorsqu'il respirait, ainsi que les battements de son coeur. Il en avait convenu que c'était plutôt relaxant. Par contre, il commençait à avoir chaud, et à manqué d'air, dans cet endroit clos. Commençant à paniquer, il se remit à gigoter, puis se débattit carrément. À la recherche de l'air, il sortit sa tête par le trou du chandail, et se retrouva face à face à son rival. Il l'observa, en état parfait de confusion totale. Les yeux dans les yeux, il sentait sa respiration dans son visage. ÇA, c'était désagréable. Il savait maintenant que le québécois avait mangé une poutine quelque temps plus tôt. Idée d'insulte soudaine. Il fouilla dans sa poche et en sortit un paquet de chewing-gum à la menthe. Il la mâcha un moment et lui souffla au visage, non sans postillonner.

-Tu vois, c'est ÇA, une bonne haleine.

Il mâcha bruyamment en affichant un sourire des plus arrogant. Le tonnerre gronda à nouveau, mais il tâcha de se contrôler et plant ses ongles dans les épaules de Marcel. Quelle amélioration notable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcel Roy

avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois l'Univers,bin j'suis là! %D

Country Paper
Pays / autre:

MessageSujet: Re: || Qui part à la chasse perd sa place [PV. Ryan]   Mar 19 Juin - 10:22

    Sortant de ses pensée à cause que Ryan recommençait à bouger dans tout les sens, il grogna son mécontentement, parce qu'il avait fini par trouver ça confortable, mais maintenant il se demandait quel caprice de princesse Ryan allait lui sortir. Parce que Marcel trouvait les petit caprice d'enfant gâté de Ryan très énervant, limite écœurant. Lui, avait toujours réglé ses problèmes seul, par les mots ou la forces, et s'était toujours contenté de ce qu'il avait, alors que Ryan était un enfant roi. Il avait toujours tout ce qu'il désirait, et il ne s'était pas gêner de tout prendre au brunet non plus. De plus, le blond était très imbu de lui-même. Il pensait qu'il était le plus beau, le plus fort, le plus intelligent...Alors que c'était faux la plupart du temps. Malgré sa situation, Marcel n'était pas à plaindre. Oui le blond lui avait pris beaucoup, mais il se disait qu'un jour, il finirait par ravoir se qu'il avait perdu, ou bien Ryan payerais pour ses caprices. Le sort ne s'acharne jamais que sur une seule personne, et le québécois le savait.

    L'ontarien avait sorti sa tête par le trou dans lequel la sien était déjà. Il était décoiffer, les lunettes embrumer et le visage rouge. Il avait probablement manqué d'air là dessous. Ils étaient tellement proche qu'il pouvait sentir l’haleine de menthe de Ryan. Marcel ne s'était pas brosser les dents après avoir manger, donc il savait que Ryan sentait son halène de poutine, et il savait aussi qu'il n'appréciait pas. Le blond se sortit un chewing-gum et commença à le mâcher bruyamment en lui postillonnant dessus tel un ruminant. Marcel grogna à nouveau au commentaire de Ryan. Même après s'être ridiculiser devant lui il y a à peine quelque minutes, il trouvait quand même le culot de l'insulté. Le brun décida de garder son calme, de toute façon il n'était pas très bien arranger s'il voulait le frapper.

    - À ta place, je me la fermerais, parce que tu gueulait comme une fillette à cause d'une p'tite crisse araignée et qu'ta peur du câlice de tonnerre. Sérieux, tu reviendras m'insulter quand tu seras un homme tabarnak.

    Et vlan. Il n'était pas particulièrement fier de lui d'avoir utiliser les peurs de Ryan contre lui, mais peut-être que ça lui clouerais le bec à cette petite pie ontarienne. De toute façon, il était sûr que Ryan aurait dit quelque chose de similaire s'il aurait été à sa place. C'était son genre à sortir de genre coup bas de toute façon. Alors tant qu'à aller dans les bas fond...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: || Qui part à la chasse perd sa place [PV. Ryan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
|| Qui part à la chasse perd sa place [PV. Ryan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui va à la chasse perd sa place [Pinsk Town-Thriller Bark, Rang D, Chasseurs de Prime, Balayage de zone]
» Départ de la chasse au trésor
» Mission Mercenaires : ... perd sa place [Echouée]
» Quand Silvero part à la Chasse ! Oups ! A la Plage...
» Chasse forestière (PV: Ouranos, Diesel sans plomb 51)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Academy W :: Gakuen Hetalia :: Bibliothèque-
Sauter vers: